Les Journées Art et Musique de Chambre de Pont Ar Gler

Le village de Saint Jean du Doigt, au nord Est de Morlaix, est connu dès le moyen âge pour la relique du doigt de Saint Jean Batiste exposé aujourd’hui dans l’église. Ce doigt attira de nombreux pèlerins au moyen âge, on dit même qu’Anne de Bretagne passa par Saint Jean lors de son tour de Bretagne. Derrière l’oratoire, Ricardo Cavalho , peintre Argentin qui a élu domicile à Saint Jean du Doigt en 2003, à installé son école, Bleimor, dans des locaux prêté par la ville.

A deux pas de l’église, le manoir de Pont Ar Gler se cache dans la vallée au bout du Chemin de Pont Ar Gler, rebaptisé chemin de Saint Julien.

C’est en 1996 que Jean et Jacqueline Gaudrat ont acquis le manoir entouré alors d’un énorme roncier. Après 10 ans de travaux ils ont dégagé et dessiné le jardin tel qu’on le voit aujourd’hui, ils ont sillonés la Bretagne pour trouver des plants de Camélia, de Rhododendrons, de Magnolias, de chênes et d’érables du japon… Ils ont creusés un bassin pour drainer la partie basse qui était inondable et ils ont installés des sculptures d’artistes Bretons comme François Hameury, Michel Lebourhis et Roger Joncourt . (Photo du jardin)

Les Journées de Pont Ar Gler ont trouvées leurs origines dans la passion de Jean et Jacqueline pour les artistes et la joie de partager leur jardin. Jean avait organisé en 2010 la première rencontre avec l’artiste Breton : François Hameury.

Après sa mort en mars 2013, Jacqueline et sa fille Véronique décidèrent de perpétrer cette aventure en ouvrant le jardin tous les ans au printemps à tous les amis de l’art et des jardins. C’est l’occasion d’une fabuleuse rencontre entre musiciens, peintres, sculpteurs, graveurs, photographes et le public.

Sous l’influence de Ricardo Cavalho un groupe s’est formé pour discuté de l’art et de l’éduction. Des réunions regroupant artistes, enseignants et scientifiques ont été organisées à Paris et Pont Ar Gler.

Afin de permettre à des artistes de présenter leur travail à un plus vaste publique, des expositions temporaires sont organisées dans des locaux vacants sur Paris .