André Roche

André Roche


André Roche, Comédien et metteur en scène, se forme hors des sentiers battus auprès de Ludwik Flaszen (co-fondateur du Théâtre-Laboratoire de Jerzy Grotowski) et Michael Teasdale (Open theatre – New York), tous deux acteurs d’expérimentations théâtrales qui ont bouleversé la conception de l’interprétation et le rapport au spectateur. Il prolonge ce cheminement vers le chant lyrique avec la mezzo-soprano Klara Csordas, le théâtre musical avec Michel Rostain et la danse avec Catherine Atlani et Gilles Petit.

Il joue sous la direction de Robert Cordier, Sarah Cusick, Michel Rostain, Catherine Atlani, travaille en tant que comédien et/ou metteur en scène avec de nombreuses compagnies (Cie du Troisième Œil, Opéra Dévoilé, Trio Voix Liées, Théâtre Buissonnier, Vénus Bitume Cie, Compagnie Aberratio, etc.) avec lesquelles il explore la pluralité de formes des théâtres lyriques et musicaux. En 2003 il assure la création française du Long adieu & autres pièces en un acte de Tennessee Williams, mêlées de blues afro-américains, qu’il traduit, met en scène et interprète au Petit-Odéon à Paris.
À la demande de l’Orchestre National des Pays de la Loire, il est en 2012 le récitant et le directeur artistique de Rêve d’étoiles, concert-spectacle autour du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, où il fait entendre des œuvres contemporaines du roman, signées Stravinsky, Dallapiccola, Barber, sous la direction musicale de Gwenolé Ruffet.
Il est depuis 2004 co-directeur de L’Arsenal d’apparitions, compagnie de théâtre lyrique et musical, avec laquelle il a notamment conçu un spectacle musical sur des textes de Pier Paolo Pasolini : Pasolini musica.
De 1999 à 2002 André Roche a été l’assistant de Georges Lavaudant, metteur en scène, alors directeur du Théâtre National de l’Odéon à Paris.
Il a enseigné le théâtre au Conservatoire du IXe arrondissement de Paris puis au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Alençon (61).