Honoré Béjin

Musicien éclectique, partageant sa curiosité pour les esthétiques et les répertoires les plus variés, attaché à mettre en valeur les liens unissant la musique à d'autres domaines artistiques (notamment la littérature), Honoré Béjin est régulièrement invité à se produire, sous des formes diverses (récitals et concerts de musique de chambre en tant que pianiste, organiste ou claveciniste, concerts-lectures, associations avec le spectacle vivant...) dans des salles et des festivals renommés, en France et à l'étranger : citons notamment le Festival Chopin de Bagatelle, le Festival de Nohant, La Grange aux Pianos, les Matinées de Miramón, les Escapades musicales, la Salle Cortot, la Fondation Dosne-Thiers, le Musée de la Vie romantique à Paris, Mozarteum de Salzbourg, Katsushika Symphony Hills à Tokyo, Phœnix Hall à Osaka...

Son parcours d’interprète l'a amené à collaborer avec plusieurs grands compositeurs contemporains, parmi lesquels Thierry Escaich, Guy Sacre, Édith Canat de Chizy...
Passionné de musique de chambre, Honoré Béjin est membre du Trio des Aulnes (avec Jean-François Corvaisier et Laurent Lagarde).
On a pu l'entendre sur France 3 (dans le cadre du programme « Un été avec Chopin ») ainsi que sur France Musique et France Culture. En 2017 il réalise un premier CD (« Deux Américaines à Paris : Un demi-siècle d’amitié musicale franco-américaine »).
Honoré Béjin a étudié le piano au Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Paris (dans la classe de Billy Eidi), puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) auprès d'Alain Planès et Emmanuel Strosser. Titulaire du Prix de Piano au CNSMDP (accompagné du Prix Olivier Messiaen, attribué par la Fondation Meyer), il y a obtenu également les Prix d'Harmonie, Contrepoint, Fugue et Analyse, ainsi que les Masters d’Écriture et de Pédagogie.
Il a poursuivi sa formation pianistique au contact de personnalités telles que Dominique Merlet, Noël Lee, Éric Heidsieck. Parallèlement à ses études musicales, il a effectué deux années de classes préparatoires littéraires (Hypokhâgne et Khâgne, Lettres classiques).
Premier Prix du Concours Steinway à Paris en 2001, Premier Prix du Concours de San Sebastian (Espagne) en 2006, Grand Prix du Concours de Collioure en 2009 (et Prix de la meilleure interprétation de l'oeuvre contemporaine imposée de Bruno Mantovani, attribué par le compositeur), il est aussi lauréat des concours Flame et Piano Campus.
Titulaire du Certificat d’Aptitude de professeur de piano, Honoré Béjin a enseigné durant plusieurs années au Conservatoire Jean-Philippe Rameau à Paris, tout en étant pianiste accompagnateur au CRR de Paris. Il est actuellement professeur de piano au CRR de Cergy-Pontoise. Fréquemment invité en tant que membre de jurys de concours, il donne régulièrement des master classes en France et à l'étranger, notamment au Japon.